mercredi 3 mai 2017

Crash-Test - La robe qui tourne - Les Ateliers Caroline

 
Caroline m'a écrit via facebook en me demandant si je voulais bien passer sa "robe qui tourne" au crash-test. Cette robe a été crée au début pour sa fille et devant l'engouement de son entourage, elle en a fait un patron.

C'est une forme que je n'ai jamais testé : la robe à volants.
Les volants apportent beaucoup de volume à la robe et la transforme en "robe qui tourne". Évidemment, quand j'ai montré des photos de cette robe à ma fille, elle m'a de suite dit qu'elle en voulait une. Vous imaginez bien, une robe de princesse qui tourne ... quelle petite fille dirait non? :o)

DETAIL DU PATRON


- Il s'agit de la Robe Qui Tourne de la créatrice Les Ateliers de Caroline. Cette robe est disponible pour les tailles 2 à 8 ans.

Le modèle permet d'en faire une robe ou un top à basques. De plus, il y a un petit bonus dans le patron qui vous explique comment créer un accessoire assorti à la tenue.

- Le patron pochette est vendu à 12 € sur la boutique de Caroline.
Vous pourrez y voir différentes versions, ça donne vraiment envie.
Les 4 volants permettent toutes les excentricités au niveau du choix des tissus. Mon tissu étant chargé, j'ai calmé le jeu et joué l'unité.

- Le patron est imprimé sur du papier épais de qualité, il durera dans le temps. Le patronage est assez facile malgré l'absence de code couleur pour les différentes tailles.

- Cette robe demande beaucoup du tissu du fait de son ampleur, oubliez donc les laize de 110, il vous faudra une laize de 140 cms minimum.

- Le livret d'instructions est très sommaire mais résume bien les différentes étapes. Caroline nous livre ses astuces et c'est toujours très agréable.

- Les marges de couture sont comprises (au top) et sont de 1 cms. On ne se galère pas à les ajouter.

- Le montage de la robe est facile, il vous faudra uniquement maitriser les fronces mais Caroline vous livre ses astuces pour gagner du temps.  

- Le haut de la robe est doublé ce qui donne de jolies finitions.

- Pour le montage du corsage, j'ai ajouté une patte pressionnée en haut. Ma robe étant un peu trop étroite (mauvais choix de taille de ma part), j'ai voulu économiser les cms et j'ai donc ouvert aussi un peu plus le haut de la jupe. 

- Toujours dans un soucis d'économie de cms (et avouons le, par fainéantise), j'ai opté pour un ourlet roulotté à la surjeteuse

TISSU UTILISE

Un coton de mon stock acheté il y a plusieurs années chez Myrtille Tissus à Rennes. Il s'agit d'une popeline qui ressemble beaucoup au wax au toucher.
Mon tissu étant un peu épais, il donne encore plus de volume à la robe (ce qui n'est pas pour déplaire à ma fille).

MATERIEL 


- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


J'ai utilisé ici : 
- mes ciseaux à tissus et de précision. Idéaux pour cranter (malgré les épaisseurs!!!), couper les fils... bref c'est mon couteau suisse à moi :o)
 
- mon papier patron fétiche (je vous en ai longuement parlé ici
- mon cutter rotatif qui me fait gagner un temps fou pour couper le tissu
- ma règle à patchwork 
- mon tapis de découpe 
- mon crayon-craie pour marquer les repères. Facile avec ses mines de différentes couleurs.
- mes pinces chouchoutes, idéale pour ne pas oublier une épingle quand on surjette... (expérience expérience)

- mon couturomètre ou ma jauge 5 en 1 pour mesurer correctement la valeur d'ourlet ou replis

TAILLE CHOISIE

Pour une fois, ne connaissait pas la marque, je me suis référée aux tableaux de mensurations du modèle. Je suis donc partie sur un 4 ans en largeur (tour de poitrine) et 6 ans en longueur (mais pas pour les volants, erreur fatale).

Ma fille étant fine et très longue, j'ai ajouté 2 cms au dernier volant (comme expliqué dans le livret d'instructions).

Résultat, la robe est un peu étroite et courte (forcément, j'ai pris les volants en taille 4 ans et non 6 ans en hauteur), j'ai joué sur les marges de couture pour qu'elle soit mettable.

Donc, je vous conseille de vous référer uniquement à la taille que porte habituellement votre enfant. Une taille 6 ans pour ma fille aurait été parfaite (elle met un bon 5 ans du commerce). 

MODIFICATIONS APPORTÉES

- J'ai ouvert le dos de la robe un peu plus que prévu sur le modèle original.


- J'ai ajouté un passepoil à la taille.

PROBLÈMES RENCONTRES


Aucun, les repères tombent bien et les explications claires. Il faut juste prendre son temps pour réaliser et assembler les fronces, c'est laborieux mais pas compliqué.

  
RESULTAT

La robe qui tourne a fait carton plein dans le cœur de ma fille qui passe son temps à se regarder dans le miroir. 

Moi qui suis assez réticente sur le volume, je dois dire que cette robe rend plutôt bien et la forme est flatteuse. C'est un joli modèle pour les beaux jours, confortable et aérien.


Quand je vous dis que c'est une robe de princesse....




Robe devant et derrière
Robe recto et verso
Patte pressionnée recto et verso
Détail du passepoil pour souligner la taille.
Assemblage des volants recto et verso (piqué à la machine et surjeté à la surjeteuse pour éviter l'effilochage)
Fixation de la doublure à la taille par des points invisibles et ourlet roulotté réalisé à la surjeteuse.

3 commentaires:

  1. elle est super jolie et le tissu rend super bien ,sa me donne envie d' acheter le patron.bravo

    RépondreSupprimer
  2. Super cela donne envie j adore le tissus. Cela mon donne envie essayer
    ����

    RépondreSupprimer
  3. C est ravissant!! J aime beaucoup le tissu utilisé. Vraiment tres beau.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)