mercredi 19 octobre 2016

Crash Test - Robe Salopette Rydell - ODV


Le blog sera au ralenti pendant 15 jours, le temps de souffler un peu et attaquer sereinement la fin d'année.

Je vous propose donc ici le crash test de la robe salopette Rydell de la créatrice "On dirait des vrais (ODV)".
Autant la publier avant que la pluie n'efface totalement le soleil quoique, c'est une robe qui peut être portée l'hiver aussi... Je l'imagine bien en jean épais ou en velours milleraies.

Détail du patron et Taille :
 

Rydell est une robe salopette rétro avec une jupe à plis (2 petits plis devant et derrière) cintrée (et ça, c'est cool, pas d'effet sac à patate) et 2 poches italiennes (chouette car faciles à réaliser et on peut se permettre un petit originalité en changeant de tissu). Cette robe est été/hiver compatible, il suffit juste de mettre un tee shirt adapté et des collants.

- patron téléchargeable ici pour 5€ (vive les patrons pdf, les prix n'ont vraiment rien à voir avec les patrons pochette) 

- robe salopette disponible des tailles S à XL

- marges de couture non comprises (explications afin de bien les reporter sur chaque pièce du patron)
 
- cahier d'instructions pour faire facilement les adaptations à sa morphologie (poitrine, stature...). Cahier très complet, illustré et facilement compréhensible

- Attention, robe prévue pour être assez courte donc ne pas hésiter à ajouter 6-7 cms de longueur supplémentaire si vous voulez la porter juste au dessus du genou 

- fermeture de la robe par une patte boutonnée (ou pressionnée) au niveau de la jupe (pas de zip donc, encore un bon point)

- possibilité de réaliser une robe salopette ou uniquement une jupe 

- pas à pas disponible sur le blog pour les étapes plus techniques (assemblage jupe devant et dos, idem pour la ceinture)

Théoriquement, je devais faire une taille XL (pour 1 cm près) pour la taille et L pour la poitrine (qui l’eut cru? :o) Par flemme, je suis partie sur un L partout. Effectivement, au niveau de la taille, c'est pile poil mais avec le recul, je ne regrette pas car je pense que le XL aurait été trop large.

Tissus utilisés et mercerie :
 


- un jean/chambray souple et un peu élastique avec des petits zozios. 
Il est encore dispo ici mais sincèrement, j'ai payé le mien en mercerie 11€ du mètre donc là, le voir à 19€/m, ça me met pas mal en colère...
- un coton marinière pour la doublure et les poches (Myrtille Tissu de Rennes)
- 2 attaches salopettes
- des pressions métal nacrées installées avec ma pince vario

Matériel :
 

- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".

Encore et toujours, je ne me sépare pas de mon cutter rotatif , mon tapis de coupe auto-cicatrisant et ma règle à patchwork pour la découpe, quel gain de temps !!! J'utilise mes ciseaux fiskars pour le reste. Pour marquer les tissus, j'utilise un crayon porte-craie , c'est top avec ses différentes couleurs et très précis avec la pointe.

Côté pressions, vous pouvez jouer avec les couleurs en utilisant des pressions en résine à poser avec la pince vario ou la pince kam. 

Modifications apportées :
 

- j'ai enlevé 7 cms de longueur à chaque bretelle. Après essayage, j'avais un trop gros surplus de tissu au niveau de ma boucle de salopette, j'aimais moyen.

- modifications du patron comme précisé dans le carnet d'instruction pour correspondre à mon 1.71 cms de stature (et j'aurai pu ajouter 3 cms supplémentaire sans soucis)

- pas de modifications de la bavette (je fais un bonnet C)

- pas de poche sur la bavette (j'ai limité les sources d'ennuis pour ma 1e réalisation)

Problèmes rencontrés :
 

- heureusement que le tuto dispo sur le blog illustre bien les étapes d'assemblage des jupes devant et dos. Le carnet d'instructions n'est vraiment pas suffisant pour cette étape.

- j'ai décousu et recousu ma ceinture devant pour que ma bavette soit bien centrée sur le devant de la robe (ce n'était pas le cas la 1e fois) 

- sinon rien de spécial, il faut prendre son temps et être minutieux pour avoir un joli résultat (pas mal de surpiqures) donc amies débutantes, vous pouvez vous lancer !!

La robe portée, comme toujours, pour se donner une idée du rendu. Perso, j'aime beaucoup, ça change.

Les jolis plis creux et le détail du tissu
Détail de la patte de boutonnage qui ferme la jupe

Patte de boutonnage ouverte pour vous donner une idée de ce que ça donne. Les finitions sont vraiment jolies.
Bavette et boucles de salopette
J'ai maintenu les bretelles au dos par les même pressions. Tout petit ourlet pour garder un max de longueur.
Robe recto et verso

1 commentaire:

  1. J'adooooooore!!!
    Signé : la cousine masquée ��

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)