dimanche 19 novembre 2017

Matériel - Les jauges de couture

La jauge est un outil pratique à glisser dans la boite à couture.
Ce petit outil permet facilement de reporter les valeurs de couture, de mesurer les ourlets et bien plus encore !!


Le couturomètre

Je me suis donc équipée il y a 3 ans d'une jauge, la plus simple possible : le couturomètre de la marque Prym.

Pour moins de 3€, il fait bien le boulot, son utilisation est enfantine, il est petit, très maniable. 

Avantages : 
    - peu couteux
    - simple d'utilisation
Inconvénient :  
    - très souple et il peut donc se tordre facilement
    - ne possède qu'une seule fonctionnalité

La jauge 5 en 1 

Et puis Charlotte, une élève de mon cours de couture m'a montré sa jauge de la marque Clover. Je la connaissais déjà mais étant équipée de la Prym, je n'avais jamais pensé à la tester. Elle m'a fait une démo de 30 secondes, c'était assez pour me convaincre. Merci Charlotte :o)

Je vous présente donc la jauge 5 en 1 de la marque Clover
Comme son nom l'indique, elle a 5 fonctions : 
- mesure des marges de couture
- mesure des ourlets
- jauge en T
- espacement et marquage des boutonnières
- compas (oui oui, vous avez bien lu)


Je vais vous présenter chacune des options séparément.

Mesure des marges de coutures


La pièce verte coulisse le long de la jauge, les espacements entre chaque cran sont petits ce qui permet d'être très précis.



Il y a une petit différence de niveau entre la jauge et la pièce coulissante verte foncée. Résultat, elle est bien calée sur le bord du tissu et glisse le long. Le traçage des différentes mesures est très rapide.

Mesure des ourlets

La largeur de la jauge est de 1.5 cm. De quoi tracer rapidement une valeur de repli d'ourlet.

Jauge en T

La jauge permet de faire des angles droits.

Espacement et marquage des boutonnières


Il est facile de marquer un espacement réguliers comme pour les boutonnière en traçant des repères dans la fente centrale.

Compas    


C'est le gros point positif de cette jauge. Elle permet de tracer des cercles, même sur le tissu !! Pour cela, il suffit d'un crayon et de son doigt. 
La petite pièce ronde transparente est un pivot que l'on maintient avec une légère pression.

J'ai trouvé une vidéo US de présentation du produit si jamais vous voulez creuser encore un peu :o)

Avantages : 
    - 5 fonctions
    - solide
    - très bien pensée
Inconvénient :  
    - elle est graduée en pouce
 Ma solution : avec un marqueur j'ai gradué en cm (un cm = environ 3 graduations). Quand je trouverai un marqueur indélébile avec une pointe fine, je le ferai un peu plus proprement :o)


  
Mon avis : 
- Je conseille cet outil à toutes les couturières, débutantes ou confirmées. Vous lui trouverez toujours une utilisation et elle vous fera gagner du temps. Bref, ce n'est pas un gadget "poubelle" qu'on achète et qui prend la poussière.

Prix : 
- vous la trouverez ici pour moins de 15€. Elle est d'ailleurs en promo actuellement à 12€.


Dans la même gamme, il existe :

la version XL (mesure 31 cm au lieu des 23 cm de la version classique)


- la version triangle qui peut être pratique dans la réalisation de patchwork.  

Vous pouvez consulter tous mes articles "achats utiles" en cliquant ici.

mercredi 15 novembre 2017

Crash-Test - Robe Cosmo - Sewpony



Il y a des patrons qui nous plaisent, qu'on revoit régulièrement sur le net sans pour autant sauter le pas. C'est le cas de la robe Cosmo qui me fait de l’œil depuis longtemps.Cette année, j'ai sauté le pas et j'ai cousu le modèle.

DÉTAIL DU PATRON



- Il s'agit de la robe Cosmo de la marque Sewpony. Je ne connaissais pas et je n'avais encore jamais testé leur patron. Une double découverte en somme. Vous la trouverez ici en format PDF pour 8$.
La robe est disponible de la taille 12 mois à 10 ans. 

- La robe cosmo est une robe en 1 devant et un dos, une robe droite en somme, non doublée. Son originalité réside dans les empiècements devant soulignés par du passepoil, avec des poches plaquées. Que c'est beau !!! Le dos est fermé par une fermeture éclair visible, le montage est très facile pour un résultat aux petits oignons!

- Le patron est en anglais MAIS il est bien expliqué et facile à suivre (bah oui, j'ai bien réussi). Ne vous bloquez pas sur ça, ça ne vaut pas le coup de passer à côté de cette merveille pour un soucis de langue.

- La robe Cosmo permet de nombreuses déclinaisons : 
    *manches courtes, manches 3/4 ou longues à plis, volants, ou sans manches tout simplement
    * sans col, col "sailor", col "tie" ou col "medal"  (dans l'ordre des images ci-dessous)
    * avec ou sans poches plaquées

- Le livret d'instructions est clair et comporte des photos annotées de chaque étape. La créatrice n'a pas lésiné sur le nombre de photos. Pas moins de 18 photos différentes rien pour le montage de la fermeture éclair qui est pourtant très facile. On nous prend vraiment par la main !!


- Il y a un plan de coupe en fonction de la laize de tissu. De quoi avoir une bonne idée des pièces à couper pour éviter les pertes de tissus.

- La montage du patron pdf est simple et ne comporte pas de mauvaises surprises. On recoupe chaque page  (avec son massicot pour gagner un temps fou) en suivant les traits, on joint les feuilles bord à bord et on scotche. Les repères tombent bien.

- Les marges de couture (seam allowances dans le texte) sont comprises et sont de 1 cm sauf avis contraire explicité (en cm s'il vous plait).

- Les tableaux de métrage, mensurations et dimensions finales de la robe sont en pouce ("in") ET en cm. Pas besoin de convertir.

- les différents empiècements permettent l'utilisation de petites quantités de tissu en touche (comme ici le Liberty). On peut donc se faire plaisir avec des tissus assez chers sans faire trop mal au porte-monnaie.

TISSU UTILISE



Le patron préconise l'utilisation de tissu avec de la tenue (mais pas trop) comme le sergé de coton, le velours côtelé (souple), le jean souple, la toile de coton ou le satin de coton. Oubliez les tissus trop fins comme le voile, baptiste ou Liberty pour le corps de la robe.

Je suis partie sur un jean légèrement extensible, souple, satiné, à étoiles blanches que j'ai acheté il y a 3 ans aux coupons de Saint Pierre. Ce tissu est une pure merveille. Je l'ai utilisé pour cette robe, pour cette jupe...  Mes 3 mètres initiaux ont bien fondu.
Je l'ai associé à un Liberty Capel en petite touche trouvé chez Stragier

Bleu marine et moutarde, le mariage est toujours heureux (et tendance en plus !!!). Je l'ai déjà éprouvé pour ma version de la robe Poppy.

J'ai fabriqué le passepoil à l'aide de bandes de 3 cm de large. Mon tuto est ici. C'est une technique facile et beaucoup moins couteuse que du passepoil tout fait.

MATERIEL 


- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


J'ai utilisé ici : 
- mes ciseaux à tissus et de précision, je les adore !

- le meilleur papier patron de la galaxie (au moins !!)
- mon cutter rotatif, règle à patchwork et tapis de découpe 
- mon crayon-craie pour marquer les repères
- mes pinces chouchoutes

- mon couturomètre ou ma jauge 5 en 1 pour mesurer correctement la valeur d'ourlet ou replis
- un massicot pour couper rapidement les feuilles du patron

TAILLE CHOISIE

Je me suis référée au tableau de mensurations et je suis partie sur un 5 ans en largeur. J'ai ajouté 4 cms en bas des pièces milieu devant et dos (ma fille de 5 ans est très grande).

La taille est parfaite et la longueur aussi.

MODIFICATIONS APPORTÉES

- Aucune, j'ai suivi à la lettre le montage en prenant les options suivantes : 

   * col sailor (j'adore cette forme, originale, chic, coup de cœur)
   * manches volantées
   * passepoil

- les finitions de la robe sans manches ou avec volants sont spéciales. J'ai en effet 2 parementures différentes (une pour l'encolure, les autres pour les emmanchures). C'est la première fois que je vois ça. Pour éviter que les parementures n'en fassent qu'à leur tête, je les ai cousu par de petits points sur les coutures de la robe et entre elles. Ainsi, elles ne bougent plus et restent bien en place.

- dans le même esprit, j'ai fait quelques points en dessous des 2 pics du col pour qu'il ne se soulève pas et se repasse plus facilement (tu vois que je pense à toi mon cher et tendre :o)

- j'ai thermocollé la doublure du col avec de la Vliesline H200. Ca a apporté de la tenue sans rendre le tout trop rigide.

- J'ai assemblé et surjeté une grosse partie de la robe à la surjeteuse. Le reste est cousu avec ma machine. Pour des finitions propres uniquement à la machine, je vous conseille d'assembler les côtés de la robe avec des coutures anglaises.

TECHNIQUES UTILISÉES

- poser du passepoil (un petit tuto ici au cas où)
- poser un zip apparent
- couture anglaise (si on a pas de surjeteuse)

PROBLÈMES RENCONTRES


- J'ai tout d'abord choisi l'option des manches courtes mais je n'ai jamais réussi à les monter. Erreur de coupe ou de patronnage? Les manches ne correspondaient pas aux têtes de manche. Ca m'a fatigué alors j'ai changé mon fusil d'épaule, j'ai coupé ce que j'avais assembet je suis partie sur les volants. Et là, tout est tombé nickel...


- A part ça, aucun soucis, on avance étape par étape et l'assemblage est relativement rapide pour un résultat waouh !!


RÉSULTAT

Comment dire? J'adore cette robe, sobre en apparence et si travaillée quand on y regarde de plus près. Je suis totalement conquise. J'adore le rendu des volants aux manches réalisés avec un tissu plus épais comme ce jean, qui donne du volume (mon mari déteste, on a vraiment jamais les mêmes avis :o). En grande addict de passepoil, ce patron était fait pour moi :o)