vendredi 20 janvier 2017

Crash Test - Robe Vanessa - RDC

 
Voilà un patron qui traine depuis des mois dans mes placards. Je l'ai acheté parce qu'il ressemblait beaucoup à une robe que j'ai dans mon dressing. Le temps à passer, je l'ai remisé jusqu'à ce que je trouve le tissu adéquat.

Détail du patron :




- La robe Vanessa est une robe droite, avec pinces poitrine, à empiècements (droits ou en V) et manches longues légèrement froncées (la petite touche si jolie).

- C'est un projet accessible pour un débutant.

- La robe s'enfile par la tête donc on ne se casse pas la tête avec une fermeture éclair... Bref, c'est un modèle qui se prête bien aux débutantes.

- Patron PDF disponible ici pour 8€ (patron PDF)

- Tailles disponibles : du 34 au 46

- Finitions d'encolure à l'aide d'un biais rapporté. Je vous ai rédigé un article sur ce sujet au besoin. Perso, ce n'est pas la technique que j'ai utilisé, je vous l'explique plus bas.

- Le cahier d'instructions est très basique, pour moi qui commence à avoir de la bouteille en couture, il est clair. Pour une débutante dont c'est le premier projet, il n'est pas inaccessible mais gagnerait à avoir quelques schémas.

Techniques utilisées :


- faire des fronces

- poser un biais rapporté

Tissus et biais :

Le patron préconise d'utiliser des tissus fins et fluides type viscose, soie... Une suédine légère peut aussi être agréable pour l'hiver. Votre robe aura un aspect rapidement cartonné et encore plus droite si vous utilisez des tissus trop raides (comme une cotonnade par exemple, préférez la popeline).


Les empiècements permettent de se faire plaisir avec de la dentelle, du passepoil, du simili cuir. Bref, selon les tissus, vous pouvez avoir une robe casual ou de soirée.

  J'ai utilisé une viscose de chez Mondial Tissu sur laquelle j'ai flashé au mois de juin dernier. Ses petits oiseaux, sa couleur verte qui change (je possède et porte très peu de vert), ses touches colorées pour rendre le tout fun. J'ai surligné les empiècements avec un passepoil lurex or mat (mon bon plan ici).
J'ai fait des ourlets avec biais rapporté aux manches et en bas. J'ai opté pour une parementure pour l'encolure pour avoir un fini parfait.

Matériel :
    
- Je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun". J'ai mis à jour les articles avec mes nouvelles trouvailles. Vous pouvez y jeter un oeil :o)

Pour cette jupe précisément, j'ai utilisé mon couturomètre et ma jauge qui font vraiment gagner du temps !!


Choix de la taille et modif apportées :


Le tableau de mensurations m'a donné un 42 pour la poitrine et un 44 pour la taille et les hanches (ça fait mal quand on fait un 40 du commerce).
Pour me simplifier la vie, je suis partie sur un 44 partout (je suis assez carrée des épaules).

J'ai bien fait de partir sur un 44 aux épaules, l'encolure aurait tirée dans la taille en dessous. Par contre, au niveau de la taille, le 44 était beaucoup trop large. Au niveau des hanches, c'était ok. Vanessa est certes une robe droite mais pas un sac à patates pour autant.

J'ai donc raboté beaucoup (2 cms de chaque côté) entre les pinces poitrines et la taille pour cintrer un peu la robe.

Néanmoins, étant cambrée, la robe blouse un peu dans le dos et personnellement ça me gène. J'ai donc repris encore un peu les côtés entre les pinces et la taille mais ça blouse encore.
Vous avez des astuces pour réduire ce phénomène dans le cas d'une robe dont le dos est en une seule partie?

Problèmes rencontrés :

- La réalisation est assez facile, il y a peu d'étapes et mon amie la surjeteuse m'a bien aidé.  

- Le patron préconise de réaliser l'encolure à l'aide d'un biais rapporté. Personnellement, je n'arrive jamais à avoir un joli résultat (au niveau de l'encolure) avec cette technique, il y a toujours des plis. J'ai tenté encore une fois sur ce modèle pour finalement tout démonter et faire une parementure. Et bien, la finition est vraiment plus jolie !!! Je l'ai fixé avec une surpiqure autour de l'encolure afin qu'elle ne bouge pas.
Néanmoins, j'ai réalisé les ourlets de manches et du bas de la robe avec un biais. J'ai rédigé un article sur cette technique si ça vous intéresse. 

- pas un problème mais un point technique : les pinces poitrine. J'ai rédigé un tuto sur cette technique.

Résultats :

Le biais rapporté aurait pu être plus assorti... mais je n'avais rien d'autres sous la main.

Sinon la forme me plait bien (à part le dos qui blouse à cause de ma cambrure). A refaire en essayant de moins la cintrer pour voir ce que ça donne.
Il n'en reste pas moins que Vanessa est un bon basique, facilement déclinable et totalement accessible aux débutantes. Je l'ai joué sobre ici sans jouer sur les empiècements mais je pense que ma prochaine sera plus fun :o)

Une jolie robe indémodable
Parementure pour l'encolure, bords surjetés et surpiqure tout le long.
Ok, le biais ne suit pas du tout mais je n'avais que ça en stock...
Ourlet à l'aide d'un biais rapporté aux manches et sur le bas de la robe
Manches froncées et passepoil sur surligné les empiècements devant et dos
Assemblage à la surjeteuse et couture des pinces poitrine





mardi 17 janvier 2017

Jupe Sister Mini Rock


C'est l'histoire d'un tissu que j'ai longtemps désiré, d'une vente privée qui m'a permise de le dénicher et d'un patron coup de cœur qui l'a magnifié.

Le Patron :

Il s'agit de la jupe Sister Mini de Vanessa Pouzet. Je vous ai rédigé un article crash test sur ce modèle. Je vous explique tout (comment il taille, son niveau de difficulté, où le trouver...).


C'est le patron au top pour débuter, le montage est vraiment astucieux et totalement accessible aux débutantes. De plus, la jupe étant entièrement doublée, il n'y a pas de besoin de surfiler les côtés laissés à vif. Bref, avec une simple machine à coudre et un point droit, il est possible d'obtenir un résultat très pro.
Débutantes ou non, foncez les yeux fermés !!!

Vous pouvez voir toutes mes versions de cette jupe en cliquant ici.

Tissus utilisés



Tissu jacquard bleu électrique, noir avec des touches de rose fluo de chez Pretty Mercerie. Première commande chez eux, j'ai succombé aux ventes privées. J'ai acheter les derniers 50 cm de cette merveille. A la réception, j'étais très surprise, il est assez fin et souple.
Je l'ai associé à un coton assez raide rose fluo que j'avais dans mon stock. J'ai hésité longtemps avant de l'utiliser et puis je me suis dit que comme mon jacquard était souple, le coton donnerait de la tenue à l'ensemble. Je pense avoir fait le bon choix.

Le Matériel :

- Je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


J'ai utilisé ici :
tapis de coupe (A1, 60*90 cms, vous regretterez de prendre plus petit niveau taille) 
cutter rotatif (45 mm) en solde actuellement
- règle patchwork (60 cms). Dans l'idéal il faut une grande (60 cms) et une plus petit (30 cms). Elle me sert à couper facilement les lignes droites. Sinon, je prends mon cutter à main levée et je suis les lignes du patron. C'est rapide et efficace :o)

- mon crayon-craie pour marquer les tissus. Il est fourni avec des craies de plusieurs couleurs ainsi qu'un taille crayon pour en affiner la pointe. Depuis que je le possède, je n'utilise que lui !

Techniques Abordées :

- Faire des pinces. Je vous invite à consulter mon tuto technique sur le sujet.


- Coudre une fermeture éclair à l'aide du pied spécial. Néanmoins, le pied de biche est utilisable ici car il ne s'agit pas d'une fermeture éclair invisible ici. 

Modifications Apportées :


- j'ai tracé un 42.5 cette fois. Souvenez-vous, dans mon crash-test je vous expliquais qu'elle taillait grand et que j'ai du augmenter les marges de couture de la taille 44 préconisée.

En 42.5, elle est parfaite pour moi, très confortable sans être trop large. Cette jupe doit être ajustée.

- j'ai coupé une bande de 3 cms de large dans de la viesline H200 et je l'ai thermocollé sur le pourtour des pièces qui composent la jupe comme indiqué dans le livret d'instructions.

- j'ai surpiqué entièrement le jupe afin que la doublure ne bouge plus. Si vous optez pour cette méthode, il n'est pas utile de sous-piquer comme indiquer dans les instructions. Vous risquerez de jouer du découd-vide...


Résultat :

- J'adore le tissu, ce jacquard est lumineux, rock, dans des couleurs que j'affectionne beaucoup

Elle aurait pu être mieux en terme de finitions. Je me mets parfois trop la pression. De plus, je sais pertinemment que seule moi les voit. Faudra changer un jour. Bonne résolution 2017? :o)