lundi 20 février 2017

Crash-Test - Jupe Lucie - Super Bison

Voici la suite de mon partenariat avec la boutique Lulu La Luciole. Je vous en avais parlé dans cet article.
J'ai donc choisi le patron et les tissus sur la boutique. En échange, je vous livre mes impressions.
Voici donc le crash-test de la jupe Lucie de Super Bison.

Détail du patron :
 

- Il s'agit de la jupe Lucie (modèle enfant) du créateur Super Bison.
    * patron pochette tailles 18mois - 6 ans pour 12.90 €
    * patron pochette tailles 6 ans - 12 ans pour 13.90 €
 
- La jupe existe aussi pour adulte, elle s'appelle Nina et vous la trouverez ici pour 14.90€. Rares sont les patrons qui permettent de faire des duos mère/fille, ici c'est l'occasion :o) 

- Vous trouverez toutes mes réalisation de ce créateur ici. J'ai par exemple adoré la robe Alice qui est pour moi une pure merveille !!!

- Lucie est une jupe froncée avec une fausse pâte de boutonnage à l'avant, une large ceinture en forme de V et une ceinture dos avec un élastique réglable. Bref tous les éléments pour avoir une jupe originale et confortable qui pourra suivre votre enfant plusieurs années. Personnellement, ce modèle réunit tous les critères qui me plaisent :o)
Peu de modèles avec une large ceinture ne trouvent grâce à mes yeux. Bien souvent, je trouve que la ceinture est trop disproportionnée avec le reste. Ici, l'équilibre est bon, la ceinture ne défigure pas la jupe.

- Cette jupe est totalement abordable par une débutante. Elle fait de l'effet certes mais le montage est très simple. Amies débutantes, n'ayez pas peur, foncez !! 

- L'autre particularité de la jupe Lucie est qu'elle peut être réalisée dans de nombreux tissus. Ici j'ai joué avec du jersey, mais vous pouvez le faire avec du coton, double gaze, lin, molleton léger, velours... c'est open bar. 

- Les fronces de la jupe sont idéalement réparties. Sur l'avant, elles stoppent quelques cms avant/après la patte de boutonnage afin qu'elle soit bien mise en valeur.


- Le patron et son livret d'instructions sont présentés dans une boite en carton d'un bon cm d'épaisseur. Certes, ça prend de la place dans la biblio mais perso j'adore car on peut facilement y ranger les morceaux de patrons des différentes tailles. Tout se trouve au même endroit (pour moi la grande bordélique, j'apprécie :o) ).
Dans la boite, on trouve une page patron et un livret d'instructions assez complet. Sur la photo, vous voyez que j'ai rangé mon patron découpé en taille 6 ans reproduit sur mon papier patron préféré



- Le patron est facile à lire, pas de pièces qui se superposent. Néanmoins, les différentes tailles sont schématisées par des tirets, points... Personnellement, je préfère les patrons avec un code couleur pour les tailles. 

- Le livret d'instructions indique la longueur du tissu une fois froncé, c'est la première fois que je vois ça et qu'est ce que c'est pratique !!! Pas besoin de se servir de la ceinture comme gabarit approximatif, il suffit de mesurer ici. 
 
- La jupe Lucie peut se soumettre à toutes les customisations possibles. J'ai par exemple ajouté un passepoil pour souligner la ceinture avant. J'ai hésité avec un galon pompons mais je n'en ai pas trouvé dans la bonne couleur ("oh rage, oh désespoir").


- Les marges de couture sont comprises et sont de 0.8 cms. Trop cool !!!

- J'ai cousu ma jupe avec ma machine à coudre et ma surjeteuse. Les côtés de la robe doivent être surjetés (ou cousu à l'anglaise à la machine). Je vous ai rédigé un article pour coudre les matières extensibles à la machine.

Tissus utilisés :
 

   Quand Marie m'a dit de choisir les tissus de mon choix dans sa boutique, j'ai été un peu perdu. Sur quoi j'allais partir, le choix est vaste ?
J'ai voulu sortir de ma zone de confort en choisissant du jersey (il faut dire que sa boutique regorge de merveilles).


https://lululaluciole.com/jersey-imprime/541-siiri-in-the-swing-gris-paapii.html
Mon premier choix s'est porté sur un jersey bio de la marque Paapii Design (inconnue au bataillon à ce jour) qui m'a de suite interpellé. Les personnages hérisson m'ont séduite, ça fait très conte de fées. Leurs tissus regorgent de détails et racontent tous une histoire.
Si ce tissu vous plait, il est encore disponible ici (avec -15% de réduction d'ailleurs, je dis ça, je dis rien... :o).



Après, j'ai choisi 2 autres jersey pour contraster. Un joli jersey bio couleur pétrole à pois blanc (disponible ici aussi en promo) et un jersey bio uni couleur moutarde de la maque Lillstoff (disponible ici).
Quel confort de travailler des tissus d'aussi belle qualité, ça se coud pratiquement tout seul :o) 


J'ai trouvé dans mon stock des boutons adéquats (Action), un peu de passepoil moutarde, un morceau d'élastique à boutonnières, j'étais prête pour démarrer !!

Matériel :


- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


J'ai utilisé ici : 
- mes ciseaux à tissus et de précision, ce sont mes préférés, tops du tops, je ne m'en passe plus.
- mon cutter rotatif qui me fait gagner un temps fou
- ma règle à patchwork 
- mon tapis de découpe 
- mon crayon-craie pour marquer les repères. Facile avec ses mines de différentes couleurs.
- mes pinces chouchoutes, idéale pour ne pas oublier une épingle quand on surjette... (expérience expérience)
- mon couturomètre ou ma jauge 5 en 1 pour mesurer correctement la valeur d'ourlet
ou replis

Taille choisie :
 

- Ma fille de 4.5 ans est grande et fine. Elle porte du 5 ans du commerce pour une question de longueur. Ici, j'ai opté pour une taille 6 ans car avec l'élastique réglable dans le dos, je n'allais pas avoir de soucis de largeur.
En effet, c'est parfait. Par contre, au niveau longueur, c'est juste bien et j'ai fait un ourlet roulotté !! Si j'avais du faire un ourlet à double repli, la jupe aurait été un peu courte. Donc je vous conseille d'ajouter 1 ou 2 cms en longueur pour plus de précaution. Au pire, vous ajusterez l'ourlet après essayage. 

Techniques Utilisées :
 

- faire des fronces  
- réaliser des boutonnières (si on opte pour le dos avec un élastique réglable)

Modifications apportées :
 

- j'ai thermocollé avec de la Vliesline H200 la ceinture devant et dos. Plus précisément la ceinture avant intérieure et la moitié de la ceinture dos (car elle est ensuite pliée en deux). Ce n'est pas indiqué dans le livre et pourtant je trouve ça OBLIGATOIRE pour avoir une jupe avec de la tenue qui ne s'affaisse pas au moindre mouvement. Ne zappez donc pas cette étape !!
 
- L'assemblage de fin préconisé dans le livret d'instructions m'a laissé perplexe quand à la finition. J'ai donc fait à ma sauce à savoir : 
    * j'ai cousu la ceinture avant à la jupe avant
    * idem pour la ceinture dos et jupe dos
    * j'ai assemblé les côtés sur toute la longueur (jupe et ceinture dépliée)
    * j'ai replié la ceinture vers l'intérieur en faisant un petit repli
    * j'ai cousu tout le tour à points invisibles 
Ainsi la finition sur les côtés au niveau de la ceinture est jolie. Les seules coutures visibles sont celles d'assemblage des côtés de la jupe.

- J'ai opté pour un ourlet roulotté à la surjeteuse pour ne pas casser le tomber de la jupe. Je suis un peu perplexe, ça ne me convainc pas à 100%, peut être à cause de la couleur du fil? Du jaune aurait été sans doute plus harmonieux mais je n'en avais pas (sorti du blanc et du noir, je ne surjette aucune autre couleur).

Problèmes rencontrés :


- Aucun problème, la jupe est facile à faire. Elle demande néanmoins du temps pour avoir une belle finition. Les fronces doivent être correctement effectuée (mon astuce est de repasser les fronces pour bien les plaquer avant la couture d'assemblage).


Résultat :

 Elle a plu de suite à ma fille (et pourtant il n'y a pas de rose !!). Le mélange des couleurs rend bien, la jupe a un tombé parfait (vive les jupes en jersey, je crois que j'y ai pris goût !!), elle donne envie de virevolter à tout vent.
Lucie est une jupe pas banale, raffinée, bien équilibrée, évolutive et customisable à souhait, bref j'adore et je vous la conseille vivement !!! (avec un prénom pareil, il ne se pouvait être autrement :op )








jeudi 16 février 2017

La Zélie de mes rêves


Seconde version de la poupée Zélie (en 2 semaines, je crois que je suis addict).
Il y a eu une naissance dans mon entourage. D'habitude, j'offre une couverture personnalisée (j'aime les cadeaux durables). Mais ici, je suis coincée, la maman couturière en a déjà réalisé une !!!
J'ai cogité et je me suis dit qu'une jolie Zélie aurait sa place dans la chambre d'une petite fille. Elle servirait de déco dans un premier temps et de jouet dans un second :o)

Détail du patron :


Cette poupée est tirée du livre L'univers en couture de la Petite Cabane de Mavada , le dernier né d'Edwige Foissac.
Je vous ai rédigé un article entier sur cet ouvrage. Je l'adore, il abrite des merveilles !!

Vous pouvez voir toutes mes réalisations de la poupée Zélie ici.

Tissu utilisé :

J'ai ressorti de mon placard le velours milleraies vert d'eau Moulin Roty (chutes de la robe Alice cousue pour ma fille) que j'avais trouvé chez Myrtille Tissus à Rennes. Quelle merveille ce velours, il est d'une douceur et d'une souplesse incroyable. J'aurai du en prendre plus !!!

Je l'ai associé avec un chambray-denim de mon stock. Il est de la marque Art Gallery Fabrics (vous pouvez le trouver ici ou encore ici). Ce tissu est souple, fluide, doux au tombé assez lourd, bref je kiffe :o)


J'ai ajouté un passepoil lurex rose au niveau de la robe (mon bon plan ici).

Pour la poupée (oreilles, mèche de cheveux et museau), j'ai utilisé du tissu pailleté de la marque Ki-Sign. Il est entre le coton et le simili cuir. Il est un peu épais mais pas trop, souple, facile à coudre. Je n'ai jamais vu autant de paillettes, ça brille, c'est dingue !!
Je l'ai collé avec mon thermocollant préféré de tous les temps (je vous en avais parlé ici), de la même marque.
Ce thermocollant permet de coller n'importe quel tissu sur n'importe quel support (en prime, il évite l’effilochage, ce qui n'est pas le cas de la  vliesline double face). La colle reste active. Résultat, si vous lavez trop chaud et que ça se décolle, un coup de fer à repasser et c'est réparé. 

N'hésitez pas à lire mon article crash-test car je fais un focus sur le lin (ou comment transformer le lin en lin lavé) et la couture du velours (qui a un sens, il faut faire attention lors de la coupe !!). 


Matériel :

- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun". 



J'ai utilisé ici : 
- mes ciseaux à tissus et de précision, ce sont mes préférés, tops du tops, je ne m'en passe plus.
- mon cutter rotatif qui me fait gagner un temps fou
- ma règle à patchwork 
- mon tapis de découpe 
- mon crayon-craie pour marquer les repères. Facile avec ses mines de différentes couleurs.
- mes pinces chouchoutes 
- mon couturomètre ou ma jauge 5 en 1 pour mesurer correctement la valeur d'ourlet



Pour les vêtements, j'ai posé des pressions résine posées avec ma pince Vario.
 
Modifications apportées :

- Comme dans mon article crash test, j'ai brodé les yeux avec 4 brins de fil et les traits du museau avec les 2 brins restant.


- J'ai fabriqué le nœud avec mon tuto (j'ai fait un nœud simple dans la plus petite taille proposée dans le tuto).

- j'ai bourré la poupée comme une malade. Une fois assemblée, elle était bossue comme Quasimodo : "touchez ma bosse monseigneur". Bon heureusement, les jours passant, ça s'est tassé un peu :o)
 
Problèmes rencontrés :

- Aucun, on prend son temps, on s'applique et tout roule.


Résultat


Clairement, je ne veux pas me séparer de cette Zélie. Pourtant, je sais qu'elle sera très bien dans la chambre de Maëlane, une petite poupée qui vient de naitre. 

La séparation sera compliquée, cette poupée a tout pour me plaire mais il faut parfois être forte :o)